ACTUALITE

Des débuts cauchemardesques...

08 août 2010 - 22

Ce samedi 7 août restera décidément une journée pourrie pour Maurice Goldman qui après s'être cassé un doigt a vu son équipe être battu en ouverture du championnat face à l'autre promu du groupe, Chasselay.

Pourtant tout était réuni pour que ce premier match soit une belle fête, le soleil était au rendez-vous et le public était plutôt nombreux pour un mois d'août. Oui mais voila notre équipe était hier bien trop diminuée pour espérer inquiéter une formation Rhodanienne clairement venue pour l'emporter. Les blessures d'Alex Kuznik , Azzedine Takouloufa et Jérémy Lux conjuguées à l'absence de Julien Journet et à la non qualification de Yannik Konki et de Rachid Jabal ont clairement montré que notre formation ne pouvait se permettre d'être amputé d'éléments importants si elle veut viser le maintien.

Dès le début de la rencontre, les visiteurs prennaient l'emprise sur le jeu et suite à un coup franc anodin concédé le long des bancs de touche, l'excellent Bah s'élevait beaucoup plus haut que nos défenseurs et venait lobber Guillaume Albarran d'une tête pourtant peu puissante. Autant dire que les débuts étaient décevants....

Pourtant, Dimitri Lienard avait une occasion énorme d'égaliser, bien lancé par une longue ouverture de Nicolas Journet. Le portier adverse partie à l'aventure loin de ses buts n'avait plus qu'à être battu mais notre milieu pensant être poursuivie par des défenseurs pourtant à l'arrêt manquait de lucidité et dévissait sa frappe. Et sur le contre, les visiteurs doublaient la mise bien aidé par Guillaume Albarran, en manque de confiance qui ratait sa prise de balle et laissait le ballon pénétrer dans le but....

2-0 au bout de 25 minutes et malheureusement la messe était déjà dîte tant les Rhodaniens étaient plus promptes au duel physique, et semblait tout simplement plus près à affronter ce match. Si on ajoute à cela un nombre incalculable de coups francs et corners très mal tirés, on ne peut pas dire que la défaite soit imméritée. Heureusement d'ailleurs que Nicolas Journet était vigilant hier pour sauver par 2 fois la maison sur des prises de balle de Bah qui aura mis au supplice notre équipe.

La deuxième mi-temps aura été bien meilleure que la première notamment grâce à quelques débordements de Stéphane Cordier, un des seuls hier à élever son jeu au niveau Cfa.

Ce premier match à montré à quel point la différence de niveau entre Cfa et Cfa2 est importante et nos joueurs vont progressivement trouver leurs marques notamment avec les retours de blessure dès le prochain match à Amnéville. C'est d'ailleurs le bilan que faisait Patrice Ruggeri au terme du match: "On est là pour apprendre, mais il va falloir qu'on apprenne très vite si on veut s'en sortir".

Maurice Goldman, plus fataliste disait que son équipe n'avait pas été au niveau... mais tout le club peut faire confiance à notre coach pour trouver les solutions qui s'imposent dès la semaine prochaine.

En tout cas, nos joueurs très déçus hier soir auront à coeur de montrer que ce premier match n'a pas reflèté leur réel niveau et les coéquipiers de Nasser Tahiri et Maxim Moureaux espèreront prendre leur revanche très vite. Et on peut leur faire confiance pour cela.....


Ian Boucard